Soins capillaires

Hommes et Femmes, touchés par ce problème de plus en plus fréquent !

La chute de cheveux est un souci fréquent, chez l’homme comme chez la femme. Au fil des années, il est presque plus obsèdent chez la femme, depuis que la mode chez les stars hommes est au crâne tondu.
Il faut savoir que chaque personne naît avec un nombre précis de follicules pileux, déterminé génétiquement. Ce nombre est de l’ordre de 5 à 6 millions, et donc, ne varie qu’à la baisse au cours des années.

Il existe de nombreuses causes de chute de cheveux, avec 2 constantes : l’âge et le rythme saisonnier, avec 2 pics de plus forte chute ( août-septembre et le printemps). Cette chute saisonnière est d’origine hormonale, les hormones stéroïdiennes étant sensible à l’exposition solaire.

La vie d’un cheveux comporte 3 phases :
– anagène : phase de croissance qui peut durer plusieurs mois
– catagène : phase de stabilisation, durant 3 semaines
– télogène : mort et chute du cheveu par involution du bulbe pileux, qui peut durer de 2 à 4 mois.
La chute dite physiogique est de 25 à 60 cheveux par jour, compensée par autant de nouveaux cheveux qui apparaissent

 

Les traitements pour la chute de cheveux

Ils dépendent de la cause de la chute. Ils ne seront efficaces que s’il y a encore des bulbes, sinon, seule la chirurgie implantaire doit être envisagée.
Au cabinet, nous conseillons toujours un examen biologique hormonal pour connaître l’implication ou non des hormones dans l’alopécie.

Les 3 objectifs des traitements sont :
1) stopper la chute
2) stimuler la repousse
3) augmenter le diamètre de la tige pilaire pour donner du volume et fortifier le cheveu

Les traitements peuvent être pris par voie orale – compléments alimentaires, dont la dernière Kératine des laboratoires Biocyte est la plus puissante (en vente exclusive au centre), par voie locale – shampoings, lotions, crèmes, pulvérisations (pour la plupart inefficaces)- ou par mésothérapie, seule voie permettant une action directe au niveau bulbaire, et donc 100% efficace.

Mésothérapie

Il existe à ce jour 3 produits dont l’efficacité a été prouvée, en micro injection, par mésothérapie :
1) Minoxidil à 2 ou 5 %, en application locale, efficace tant qu’on l’utilise (contre indiqué si problème cardiaque et chez la femme enceinte) mais avec un % important d’intolérance
2) Finastéride, forme orale inhibant la 5 alpha réductase, responsable de la transformation de la testostérone en DHT. Son principal problème, dans sa forme orale, est une dégradation de la fonction érectile (produit contre indiqué chez la femme).
3) DermaHeal : concentré de 56 principes actifs stimulant la pousse des cheveux (marquage CE)

Ces produits peuvent être utilisés en mésothérapie, et n’ont plus alors ces inconvénients.

MésoBulb 

Le traitement de mésothérapie pour stopper la chute et stimuler la repousse des cheveux
Ces micros injections totalement indolores permettent d’agir directement au niveau des bulbes. Voici quelques produits utilisés, selon la cause de la chute :
• minoxidil
• finastéride
• vitamine B6
• dexpanthénol
• biotine
• acides aminés souffrés
• zinc
• ginko biloba

Le protocole type est le suivant :

  • 1 injection par semaine pendant 2 mois
  • 1 injection tous les 15 jours pendant 2 mois
  • 1 injection par mois pendant 2 mois
  • puis 1 injection de temps en temps, notamment aux changements de saison

Carboxytherapie

L’injection d’oxygène via la carboxythérapie fait maintenant partie intégrante du traitement des problèmes capillaires. L’oxygénation des bulbes stressés permet à la fois d’optimiser les échanges vasculaires et l’absorption des nutriments injectés par mésothérapie

Luminothérapie par LED

Cette nouvelle génération de LED médicale (la plus puissante du marché) optimise de façon évidente les soins précédents. Ces séances sont effectuées à la fin de chaque session. Voir la rubrique dédiée.

 

Nous pouvons vous recevoir dans notre centre médical esthétique à Genève ou dans notre clinique du cheveu à Martigny !