Peeling

Le peeling est une technique fréquente en médecine esthétique, avec des avantages importants, et maintenant sans risque, avec les nouveaux produits. Nous ne parlons ici que des peeling chimiques.

Peeling veut dire ” peler” en anglais. Il s’agit donc d’une technique visant à une irritation contrôlée de la peau par l’application d’un produit acide. Selon les types d’acides utilisés, et selon des paramètres spécifiques, on peut atteindre des couches plus ou moins profondes de la peau.

Les principales indications des peeling sont :

  • rajeunissement global
  • problèmes de pigmentation, tâches
  • ridules
  • acné
  • peau à problèmes : peau grasse, impuretés

Les différents types de peeling

Il y a 3 principaux types de produits, utilisés toujours seuls, sans les mélanger pendant un même traitement

Les acides de fruits = peeling superficiel

  • acide glycolique
  • acide kojique

Ces produits n’entrainent pas de desquamation visible, sont indolores, et peuvent être répétés fréquemment. Ils sont souvent mélanger entre eux, et l’acide glycolique est dosé à 70%.

Les indications sont les problèmes de teint ( peau terne), peau grasse, tâches claires, pores serrés. Il faut pratiquer au moins 5 séances, à raison d’une par semaine.

Personnellement, je pratique ce peeling avant chaque séance de mésothérapie : mésolift

Le TCA (acide trichloracétique) = peeling moyen

Ce peeling est la star des peeling ! Autant il y avait des problèmes avec les anciennes formulations ( malheureusement encore utilisées aujourd’hui par certains “médecins”), autant les nouveaux produits sont totalement sans risque, si bien utilisés, à bon escient. Un picotement parfois intense pendant 1 ou 2 minutes signe l’action du produit au moment de l’application.

  • Ce peeling entraine une desquamation à partir du 3ieme jour. Il faut absolument faire 4 séances, à raison d’une par semaine.
  • Il faut éviter le fort soleil, ce qui fait qu’au cabinet, j’arrête ce type de peeling fin mai pour le reprendre fin septembre.
  • Les indications de ce peeling au TCA sont multiples : ridules, vieillissement cutané, tâches, melasma, peau à problèmes…
  • Pour les tâches importantes, on applique une solution au TCA beaucoup plus puissante, qui fait une croûte, qui tombe, la tâche avec !
  • Il est important de noter que ce peeling permet une vie sociale sans problème. On peut retourner travailler après la séance.

Un nouveau peeling au TCA est apparu, permettant un bel effet en 2 séances, à 15 jours d’intervalle. Utilisation possible sur de grandes surfaces ( dos), on pèle moins, et si son action est moins radicale que l’autre peeling TCA, il n’en reste pas moins très apprécié par les femmes qui ont des peaux moins marquées.

Le phénol = peeling profond

Ce peeling se fait de plus en plus rarement, sauf sur une zone spécifique : lèvre supèrieure. Il nécessite une anesthésie locale. Une éviction sociale d’une semaine au moins est à prévoir.

  • L’indication principale est pour la ride verticale, celle qu’on appelle “code barre”.

En conclusion, il ne faut pas hésiter à faire appel à ce type de traitement, qui, bien conduit, pour une bonne indication, vous donnera toute satisfaction.